La première soirée du festival Les Hivernales ne pouvait pas être plus parfaite. Du côté de la Salle communale, elle débuta par un traditionnel apéritif avec les invités d’honneur et un discours poignant du président de l’association Les Hivernales. Après une année d’absence, le festival revient avec une programmation éclectique et une motivation enivrante, tant la joie de retrouver le public et l’ambiance est forte. Plus de restrictions sanitaires et un semblant de normalité, de quoi promettre de bons moments. Cette soirée-là au lieu névralgique du festival, bien rock’n’roll avec Tagada Jones et No One Is Innocent, a vibré aux sons des riffs de guitare avec un public déchaîné, ravi de retrouver l’ambiance festivalière tant attendue. Au Quai 23, les deux sœurs suisso-irlandaise de The Woodgies ont emporté leur public sur les landes irlandaises, avec un folk doux et sensuel. Du côté de Gland, au Backstage Pub, My Beautiful Disorders a mis une ambiance bien rock’n roll également, réjouissant le public du bar irlandais.

Préparez-vous, ce n’est que le début ! Rendez-vous ce soir pour accueillir le weekend comme il se doit.