Yazus

Iheb Manaa est un jeune artiste nyonnais de 21 ans, d’origine tunisienne. Selon lui, le rap suisse doit symboliser les différentes classes sociales qui constituent le pays, et ne pas les opposer les unes aux autres. Son rap doit représenter la mixité de la Suisse, « il faut oser s’émanciper du rap français et de ses codes, s’affranchir d’un certain complexe d’infériorité et affirmer un style qui nous est propre. » Iheb veut donner à sa musique une portée plus large. Il se voit être l’un des porte-paroles du mouvement hip-hop suisse romand. Pour cela, il veut aller au-delà des codes actuels, brouiller les pistes, amener d’autres références artistiques, notamment des sonorités du Maghreb, dont il est originaire. « NOOR », le titre de son premier EP, signifie lumière en arabe. Cette lumière qui apparaît et disparaît inlassablement pour laisser place à l’ombre au fil de notre vie. Ce premier projet, reflète bien ce contraste, ces élans d’espoirs, de vie, de partage et l’aspect sombre, froid et antipathique.

Samedi04.03.2023Salle communale