6’000 festivaliers sur quatre jours, les chiffres parlent d’eux-mêmes ; la dixième édition des Hivernales fut une magnifique réussite, grâce à une affiche variée et de qualité auquel les spectateurs ont répondu favorablement en masse.

La soirée hip-hop a fait salle comble avec le jeune Jazzy Bazz, flèche montante du genre musical en France. Les deux autres soirées, quasi complète, ont réjoui le public avec un Kavinsky déchaîné, et un Ammar 808 envoûtant. Et oui, dans tout Nyon, l’affiche était éclectique : Clément Bazin, Black Sea Dahu, Yael Miller, Bandit Voyage, FlexFab, La Fine Équipe et bien d’autres qui ont séduit les festivaliers en cette fin d’hiver.

Moments forts de cette dixième édition : le « sold out » annoncé quelques heures avant l’ouverture des portes pour la soirée Hip Hop du vendredi grâce à GZA/The Genius, Jazzy Bazz et Slum Village ; le touchant échange entre le jeune nantais Degree et son public à la Parenthèse ; les spectateurs de Kavinsky en transe et en communion avec l’artiste qui ne voulait plus s’arrêter ; un voyage en orient samedi soir avec Acid Arab et Ammar 808 ; et une masse impressionnante de visiteurs tous les soirs au Village des Hivernales, en présence des collectifs Hapax 21 et CCC avec leur extraordinaire tournoi international de Chifoumi ( Feuille-Cailloux-Ciseaux).

C’est un rêve de gamin que j’ai réalisé en programmant GZA/The Genius” déclare Jean Christophe Buob, programmateur du festival. “Et quelle satisfaction d’avoir réuni autant de monde au Village des Hivernales chaque soir ! C’est exactement cela que nous voulions ; rassembler le public dans un lieu central festif et vivant !

C’est une magnifique édition anniversaire qui s’est terminée en famille à la plage de Nyon et qui promet de beaux moments à venir pour la prochaine édition qui aura lieu du 27 février au 1er mars 2020. A vos agendas !